logo Club 44

Mémoires croisées

Des orateurs illustres se sont exprimés au Club 44 que vous pouvez ré-écouter : Jean-Paul Sartre, François Mitterrand, Ella Maillart, Nicolas Bouvier, François Truffaut, André Comte-Sponville, Luc Ferry, Jacques Attali, Edwy Plenel, Claude Allègre, Mario Botta, Raphaël Enthoven, Jean Ziegler et de nombreux autres.
À ce jour, le fonds d’archives sonores Club 44 comporte 250 bandes magnétiques et 1’690 cassettes audio auxquelles s’ajoutent, depuis 2005,  les enregistrements numériques. Pour toute information complémentaire, merci de vous référez à la page Mentions utiles.
Si vous deviez constater des erreurs, nous vous serions reconnaissants de nous les signaler en écrivant à mediatheque@club-44.ch car notre base de données est appelée à s’améliorer grâce notamment à l’attention de ses visiteurs. D’avance, merci !

Détail de l’intervention

Frédéric Vitoux • Conférence

Céline, les paradoxes de l’écrivain

Frédéric Vitoux

Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie (SLFF), en partenariat avec la Délégation de la langue française (DLF) et avec l’Université de Neuchâtel, le club 44 a invité Frédéric Vitoux (F.V), journaliste et écrivain à s’exprimer sur Céline et son œuvre. Il a consacré plusieurs ouvrages à l’auteur français dont il est l’un des spécialistes reconnus.
F.V veut rendre compte du personnage complexe de Céline. Comme il est précisé dans le programme du club 44, l’écrivain française est "tour à tour révolutionnaire et passéiste, raciste et compassionnel, vociférant et taciturne, populaire et précieux, délirant et lucide, il échappe aux idées trop simples. Envisager ses paradoxes ou ses contradictions, n’est-ce pas la meilleure façon pour tenter de l’approcher au plus juste? Et mieux comprendre aussi ce siècle de haute turbulence dont il fut le témoin et l’acteur?" Car Céline a relayé ses impressions sur les deux guerres mondiales, le communisme, la condition ouvrière.
Pour F.V, Céline n’a rien de maudit si ce n’est peut-être que la mort l’oppresse et que lors de ses débuts d’écrivain, la solitude et l’incompréhension l’entourent. Le conférencier tord également le cou à l’idée que l’on puisse situer Céline politiquement. Il n’est ni de gauche, ni de droite. Par contre il a un style littéraire précieux, réaliste, puis éclaté, qui fait de sa personne un chroniqueur exceptionnel. La lourdeur, la méchanceté, les jalousies de l’Homme sont disséquées par un écrivain qui paradoxalement est touché par la grâce et la légèreté de la danse et la beauté des animaux.
L’antisémitisme viscéral et délirant de Céline et son statut de collaborateur durant la seconde guerre mondiale occupent les vingt dernières minutes de la conférence de F.V [00:50:00]-[01:12:00].


Domaine(s) : sciences humaines


Mots clés : antisémitisme Céline, Louis-Ferdinand écrivain Guerre mondiale (1939-1945) littérature œuvre

Frédéric Vitoux

Frédéric Vitoux

Académicien, Frédéric Vitoux est un passionné de cinéma et de littérature. Critique et conseiller littéraire, il est également l’auteur de nombreux essais, notamment sur Céline et de plusieurs romans dont «Jours inquiets dans l’île Saint-Louis". Il a publié récemment «Le Dictionnaire amoureux des chats» et «Voir Manet".

Audio