logo Club 44

PASSIONNÉMENT CURIEUX !
Bienvenue au Club 44, un espace unique et atypique qui organise et accueille des conférences, débats et rencontres avec la volonté de stimuler la curiosité, de cultiver l’échange et découvrir le dialogue dans un contexte apolitique et areligieux.

Des orateurs illustres se sont exprimés au Club 44 que vous pouvez retrouver dans la médiathèque : Jean-Paul Sartre, François Mitterrand, Ella Maillart, Nicolas Bouvier, François Truffaut, André Comte-Sponville, Luc Ferry, Henri Guillemin, Jacques Attali, Edwy Plenel, Claude Allègre, Mario Botta, Raphaël Enthoven, Jean Ziegler et de nombreux autres.

Programme en PDF

septembre 2018

«L’enfant toxique»

A qui la faute et comment s’en sortir ?

Philip D. Jaffé

Conférence | 20:15

Philip D. Jaffé

«Mon bébé veut constamment rester dans mes bras, je ne dors plus», «Mon garçon fait des crises de colère pour tout», «Mon ado se comporte comme une diva», «Mon fils est une source constante de tensions entre mon conjoint et moi». Peu exploré par les psychologues, pédopsychiatres et autres professionnels de la psyché infantile, le syndrome des enfants toxiques serait-il un tabou ? Et pourtant, il semble toucher près de 10% d’enfants. Pour les parents, la vie est un enfer. A partir de quels faits, de quels signes peut-on considérer que l’enfant met gravement en péril l’équilibre familial ? Comment s’y prendre ? Le Dr Philip D. Jaffé livrera les pistes pour retrouver une parentalité heureuse.


En collaboration avec Payot Libraire.
Prix d’entrée : 15 CHF
AVS, AI, chômeurs : 10 CHF | étudiants, apprentis : 5 CHF
Carte culture Caritas : réduction de 5 CHF
membres du Club 44 : entrée libre

Philip D. Jaffé

Philip D. Jaffé

Docteur en psychologie, Philip Jaffé est directeur du Centre interfacultaire en droits de l’enfants à l’Université de Genève. Le 29 juin 2018, il a été élu au sein du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies.

Présentation

Programme en PDF

octobre 2018

Effets frontière dans l’Arc jurassien

L’économie résidentielle à l’épreuve des différentiels

Alexandre Moine • Bernard Woeffray

Conférence | 20:15

Alexandre MoineBernard Woeffray

L’économie productive dans l’Arc jurassien s’appuie sur les différentiels liés à la frontière mais ne profite pas pleinement à la vie locale des territoires. Nous pensons qu’il est nécessaire de soutenir le développement d’une économie résidentielle, mais celle-ci se heurte aux effets frontière. Les circuits courts, FabLab, espaces de co-working et autres outils de collaboration doivent pouvoir se décliner en transfrontalier… pour soutenir un territoire au destin identique. Comment mobiliser les acteurs, pour quelle image territoriale, contre quelles résistances ? Venez en discuter de manière ouverte et citoyenne.


En partenariat avec le Forum transfrontalier
Prix d’entrée : Entrée libre.

Alexandre Moine

Alexandre Moine

Professeur, directeur du Pôle Intelligence Territoriale, Laboratoire THEMA, Université de Franche-Comté, Besançon où il assume diverses responsabilités importantes. Auteur de « Le territoire : comment observer un système complexe » (L’Harmattan, 2007), il s’intéresse également aux effets frontières sur l’organisation spatiale et les jeux d’acteurs dans l’arc jurassien franco-suisse.

Bernard Woeffray

Bernard Woeffray

Chef de Service de l’urbanisme de la Ville de Nyon et membre du Forum transfrontalier.

Roger Montandon, Alberto Giacometti

La vision du réel dans l’art

Walter Tschopp

Conférence | 20:15

Walter Tschopp

Sous le titre «Alberto Giacometti et le réalisme dans l’art contemporain», Roger Montandon présente le 10 octobre 1966 au Club 44 une conférence remarquable sur son grand ami. Giacometti est décédé en janvier de la même année et Montandon retrace la singulière vision du réel du célèbre sculpteur et peintre. A son contact, Roger Montandon subit une influence déterminante pour son propre art. Walter Tschopp démontrera dans quelle mesure il la subit et de quelle manière il s’en libère pour procéder à son réalisme à lui. Peintre et dessinateur, mais aussi journaliste, écrivain, poète, metteur en scène et critique d’art, au contact des grands esprits du Montparnasse des années 1960 et au-delà, cet artiste et intellectuel, au lieu d’évoluer de débuts figuratifs vers l’abstraction comme la plupart des artistes de l’époque, emprunte le chemin inverse, à la quête de cette vision réelle qui fut son obsession. La conférence retrace le parcours de ce peintre fécond et excellent dessinateur qui pratique son métier avec succès pendant près de 50 ans et s’éteint en 2005 dans sa ville d’adoption.


En partenariat avec l’Association Les Amis de Roger Montandon et en collaboration avec Payot Libraire.

À cette occasion sera présenté le livre «Roger Montandon (1918-2005) Peintre et dessinateur, metteur en scène, journaliste, écrivain et poète» dont la préface est signée par Lucien et Nathalie Tissot, l’avant-propos par Marcel Schiess et les textes par Pascal Antonietti, Thierry Chatelain et Walter Tschopp (Alphil, 2018).

L’exposition des œuvres de Roger Montandon aura lieu à l’Espace Culturel TSM (Rue des Musées 44 à La Chaux-de-Fonds).
Vernissage le vendredi 26 octobre 2018 à 18h.
Exposition du samedi 27 octobre au dimanche 18 novembre 2018.
Prix d’entrée : 15 CHF
AVS, AI, chômeurs : 10 CHF | étudiants, apprentis : 5 CHF
Carte culture Caritas : réduction de 5 CHF
membres du Club 44 : entrée libre

Walter Tschopp

Walter Tschopp

Conservateur du Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel.

«Nagori»

La nostalgie de la saison qui s’en va

Ryoko Sekiguchi • Patrick Ferla

Rencontre | 20:15

Ryoko SekiguchiPatrick Ferla

«Nagori», littéralement «l’empreinte des vagues», signifie en japonais la nostalgie de la séparation et, en particulier, la nostalgie de la saison qu’on ne laisse partir qu’à regret. Le goût de «Nagori» annonce déjà le départ imminent de tel fruit, tel légume, jusqu’aux retrouvailles l’année suivante, si l’on est encore en vie. De nos jours, on évoque les saisons comme un temps comptable. Saisons à découper, à dénommer, à désirer ou à oublier. Et selon quels critères ? La rencontre proposera de faire la découverte de l’art poétique et culinaire japonais en méditant sur les émotions qu’éveillent les saisons et leur disparition. Sur l’empreinte fugitive des goûts et des saveurs dans le corps et la mémoire, les paysages, la littérature… Le public sera ainsi invité à une traversée littéraire, culinaire, politique, à la rencontre de grands chefs cuisiniers, de plats et de produits délicieux.


En partenariat avec le Club littéraire jurassien et la libraire La Méridienne.
Prix d’entrée : 15 CHF
AVS, AI, chômeurs : 10 CHF | étudiants, apprentis : 5 CHF
Carte culture Caritas : réduction de 5 CHF
membres du Club 44 : entrée libre

Ryoko Sekiguchi

Ryoko Sekiguchi

Née à Tokyo, Ryoko Sekiguchi est une poétesse et traductrice japonaise qui écrit en français depuis 2003. Elle a récemment publié chez P.O.L «La Voix sombre» (2015) et «Le Club des gourmets et autres cuisines japonaises» (2013).

Patrick Ferla

Patrick Ferla

Journaliste.

Les guerres justes

Mensonges et intox

Rony Brauman

Conférence | 20:15

Rony Brauman

À l’heure où le sombre désir de guerre retentit jusqu’en Europe, Rony Brauman, penseur exigeant et intransigeant, nous aide à débusquer faux prétextes et pièges dangereux tendus par des dirigeants belliqueux. Affirmant qu’il n’existe pas de «guerres humanitaires», il nous appelle à la méfiance face aux prétentions occidentales à imposer les valeurs démocratiques par la force. Son livre chez Textuel «Humanitaire, le dilemme», a inauguré la collection «Conversations pour demain» et a été le plus «long-seller» de la collection.


En collaboration avec Payot Libraire.
Prix d’entrée : 15 CHF
AVS, AI, chômeurs : 10 CHF | étudiants, apprentis : 5 CHF
Carte culture Caritas : réduction de 5 CHF
membres du Club 44 : entrée libre

Rony Brauman

Rony Brauman

Ancien président de Médecins sans frontières France (de 1982 à 1994), Rony Brauman est professeur associé à l’Institut d’études politiques de Paris (1994-1997). Il est lauréat du Prix de la Fondation Henri Dunant 1997. Il est directeur de recherches à la Fondation Médecins sans frontières et participe aux travaux du Crash, le Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires. Il est chroniqueur au magazine trimestriel Alternatives Internationales. Il vient de publier Guerres humanitaires ? Mensonges et intox (Textuel, 2018).