logo Club 44

Voyages en tête-à-têtes avec le monde…

Bienvenue au Club 44, un espace unique et atypique qui organise et accueille des conférences, débats et rencontres avec la volonté de stimuler la curiosité, de cultiver l’échange et découvrir le dialogue dans un contexte apolitique et areligieux.

Des orateurs illustres se sont exprimés au Club 44 que vous pouvez retrouver dans la médiathèque : Jean-Paul Sartre, François Mitterrand, Ella Maillart, Nicolas Bouvier, François Truffaut, André Compte-Sponville, Luc Ferry, Jacques Attali, Edwy Plenel, Claude Allègre, Mario Botta, Raphaël Enthoven, Jean Ziegler et de nombreux autres.

Antichambre

Antichambre

Photographies

Patrice Schreyer

Exposition

Patrice Schreyer

«Après m’être questionné sur le sujet du handicap mental avec l’exposition (in)différence, j’ai désiré me confronter au monde du 3ème âge et plus particulièrement à cette dernière phase de vie qu’est l’attente de l’issue au sein d’un home. Durant une année, je suis allé rencontrer régulièrement la vingtaine de résidents du Home Vert-Bois. Lors de nos nombreuses discussions, j’ai pu comprendre quelque peu leurs vies. Saisir ce que représente cette dernière étape et l’attente inhérente, entendre comment ces personnes appréhendent ce départ qui se profile demain. Sans peur, avec sérénité. En plus des portraits, chaque résident a eu la gentillesse de m’offrir deux phrases, témoins de leurs ressentis. Ces mots, en regardant les photographies, résonneront encore longtemps en moi.» Patrice Schreyer

Exposition jusqu’au 22 juin 2015, ouverte les soirs de conférence ou sur rendez-vous durant les heures de bureau (032 913 45 44). Entrée libre.


Prix d’entrée : Entrée libre

Patrice Schreyer

Patrice Schreyer

Né en 1973 à Neuchâtel, Patrice Schreyer se découvre une conscience photographique à l’âge de 19 ans lors d’un voyage en Himalaya. Actif en tant que photographe professionnel depuis 2000, il a débuté avec des portraits d’entreprises et dans le milieu de la presse outdoor ; depuis son champ d’action s’est fortement élargi. Quel que soit le domaine, la force des images de Patrice Schreyer réside dans sa capacité à mettre en évidence de façon très lisible l’essence des sujets, et ce jusque dans les moindres détails. Ce souci du détail confère aux images de Patrice Schreyer une forte cohérence et une très grande clarté. Parallèlement à cela, Patrice Schreyer développe une approche artistique et personnelle lors de nombreux voyages. Sa démarche artistique est parfois proche de l’abstraction, fortement expressive et contrastée, souvent sombre, et mêle paysages naturels et «paysages intérieurs». Ses portraits sont empreints d’une grande humanité.

Site de Patrice Schreyer

Audio

Galerie photos

media-c44/c44-i-553758aaaf866.jpgmedia-c44/c44-i-55375b1da0ed9.jpgmedia-c44/c44-i-55375b756b550.jpgmedia-c44/c44-i-55375b756b94a.jpg

Présentation

Programme en PDF

mai 2015

L’image du migrant

Objet ou sujet du regard ?

Fernand Melgar • Spomenka Alvir • Pierre Micheletti • Jean-Philippe Rapp

Table ronde | 20:15

Fernand MelgarSpomenka AlvirPierre MichelettiJean-Philippe Rapp

Quel regard porte-t-on sur l’étranger ? Arrive-t-on à envisager sa vie d’avant la migration ? Et quelle vision guide les gestes des professionnels qui ont affaire aux réfugiés ? Du point de vue du droit international, comment les considère-t-on ? Avec empathie ou équité ? Enfin, quel regard l’étranger porte-t-il sur nos villes ? Cette table ronde proposera une discussion sur les regards portés sur l’étranger et sur la Suisse, comme une invitation à réévaluer sa propre perception !

Table ronde animée par Jean-Philippe Rapp, ancien journaliste TSR et fondateur-directeur du Festival International Médias Nord-Sud.


En collaboration avec Médecins du Monde Suisse.
Prix d’entrée : 15 CHF
AVS, AI, chômeurs : 10 CHF | étudiants, apprentis : 5 CHF
membres du Club 44 : entrée libre

Fernand Melgar

Fernand Melgar

Fernand Melgar, réalisateur et producteur de renommée internationale, a réalisé de nombreux films dont notamment Vol spécial, La forteresse et L’Abri qui traitent de la condition des réfugiés et des étrangers en Suisse.

Spomenka Alvir

Spomenka Alvir

Chercheure associée à l’Université de Fribourg et de Rennes 2, vient de publier «Ville côté cour / Ville côté jardin". (L’Harmattan, 2015).

Pierre Micheletti

Pierre Micheletti

Médecin, professeur et ancien président de Médecins du Monde France.

Jean-Philippe Rapp

Jean-Philippe Rapp

Ancien journaliste TSR et fondateur-directeur du Festival International Médias Nord-Sud.

Présentation

Programme en PDF

juin 2015

«Je fais l’amour avec son nom»

Variations autour de l’amour en littérature persane

Leili Anvar

Conférence | 20:15

Leili Anvar

Depuis la naissance de la langue persane, vers la fin du IXe siècle, tous les poètes ont chanté l’amour comme cette expérience unique d’un ravissement qui transcende le temps et la matière. Mais très tôt les poètes mystiques ont donné une signification spirituelle à l’expérience et l’expression de l’amour. Dans leurs œuvres, Eros et Agapé sont indissolublement liés. Lors de cette conférence/lecture, nous cheminerons à travers des poèmes et des légendes afin de montrer à quel point ce thème de l’amour a été modulé jusqu’au vertige par les plus grands maîtres de la poésie persane.


Conférence organisée dans le cadre du Printemps culturel dédié à l’Iran (printempsculturel.ch) en collaboration avec Payot Libraire.
Prix d’entrée : 15 CHF
AVS, AI, chômeurs : 10 CHF | étudiants, apprentis : 5 CHF
membres du Club 44 : entrée libre

Leili Anvar

Leili Anvar

Leili Anvar est actuellement maître de conférences à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales à Paris. Elle est productrice sur France culture avec Frédéric Lenoir de l’émission Les Racines du Ciel et chroniqueuse au «Monde des religions", elle a publié notamment «Rûmî» (Entrelacs, 2004), «Orient", «Mille ans de poésie et de peinture» (Diane de Selliers, 2009), «Rûmî, la Religion de l’Amour» (Seuil, 2011) et «Le Cantique des oiseaux» (de ‘Attâr), traduction et notes (Diane de Selliers, 2014).

Présentation

Le bonobo

Récit d’une lutte

Claudine André

Conférence | 20:15

Claudine André

Ils nous ressemblent étrangement, notamment par leur patrimoine génétique. Et pourtant, les grands singes sont en voie d’extinction, victimes de l’expansion inexorable de leurs cousins humains. Menacés comme les gorilles de Diane Fossey et les chimpanzés de Jane Goodall, les bonobos, petits primates tendres, espiègles et extraordinairement attachants de la République Démocratique du Congo, ont à leur tour trouvé leur ange gardien : Claudine André. Dans son sanctuaire pour les bonobos, Claudine André n’accueille pas seulement des orphelins, mais elle s’engage aussi à les réintroduire dans la nature une fois adultes. Comment organise-t-elle la lutte pour les sauver et quel travail est fait auprès des enfants pour développer une conscience à l’égard de l’écosystème ?


En partenariat l’association Terre pour tous.
Prix d’entrée : 15 CHF
AVS, AI, chômeurs : 10 CHF | étudiants, apprentis : 5 CHF
membres du Club 44 : entrée libre

Claudine André

Claudine André

Fondatrice du seul sanctuaire pour les bonobos au monde, «Lola Ya Bonobo", situé près de Kinshasa, Claudine André lutte depuis plus de vingt ans pour la survie de cette espèce connue pour sa manière unique de résoudre les conflits – de faire l’amour, pas la guerre. Pour son travail qui combine la préservation animale avec l’aide humanitaire, elle a reçu des nombreux prix et distinctions.

Site du sanctuaire "Lola Ya Bonobo"

Présentation

La littérature romande existe-t-elle... encore?

Entre identité et spécificité

Géraldine Faivre • Roger Francillon • Pascale Kramer • Thomas Sandoz • Isabelle Falconnier

Table ronde | 20:15

Géraldine FaivreRoger FrancillonPascale KramerThomas Sandoz

A l’occasion de la réédition de «L’Histoire de la littérature en Suisse romande» (Zoé, 2015), il convient de se reposer la question de la spécificité de la littérature romande. Sommes-nous toujours dans le besoin d’affirmer une identité romande face à la domination du milieu parisien, comme l’a eu fait Bertil Galland ? Ou de considérer comme certains experts qu’il n’y a plus à proprement parler d’identité mais plutôt une spécificité ? En d’autres mots, de quelle manière la terre dans laquelle on plante ses racines donne-t-elle un ton ou une couleur spécifique ? La globalisation n’a-t-elle pas elle aussi brouillé les frontières ? Pour en débattre, des écrivains et des « yeux » de spécialistes provenant de part et d’autre de la ligne de démarcation franco-suisse !

La table ronde sera animée par la présidente du Salon du libre de Genève et critique littéraire Isabelle Falconnier.


En collaboration avec la librairie La Méridienne.
Prix d’entrée : 15 CHF
AVS, AI, chômeurs : 10 CHF | étudiants, apprentis : 5 CHF
membres du Club 44 : entrée libre

Géraldine Faivre

Géraldine Faivre

Chargée de projet Vie littéraire, en charge des Petites Fugues, festival littéraire itinérant organisé par le Centre régional du livre de Franche-Comté.

Roger Francillon

Roger Francillon

Professeur honoraire de littérature de l’Université de Zurich et directeur de la réédition.

Pascale Kramer

Pascale Kramer

Écrivaine suisse établie en France et auteure notamment de «L’implacable brutalité du réveil» et d’«Un homme ébranlé» (Mercure de France, 2009 et 2011) ou encore «Gloria» (Flammarion, 2013).

Thomas Sandoz

Thomas Sandoz

Écrivain neuchâtelois, a notamment publié «Même en terre", «Les Temps ébréchés» et «Malenfance» (Grasset, 2012, 2013 et 2014).

Isabelle Falconnier

Isabelle Falconnier

Présidente du Salon du livre de Genève et critique littéraire.

Présentation

Romands et Alémaniques

Un mariage de raison

Christophe Büchi

Conférence | 20:15

Christophe Büchi

Pourquoi la Suisse multilingue s’est-elle formée, de quelle manière a-t-elle aménagé ses rapports avec les pays voisins, comment la relation entre Romands et Alémaniques a-t-elle évolué au cours des siècles ? Avec rigueur et humour, Christophe Büchi s’appuie sur l’histoire et l’actualité pour répondre à la question brûlante : y a-t-il encore assez de passion pour préserver le mariage helvétique ?


En collaboration avec Payot Libraire.
Prix d’entrée : 15 CHF
AVS, AI, chômeurs : 10 CHF | étudiants, apprentis : 5 CHF
membres du Club 44 : entrée libre

Christophe Büchi

Christophe Büchi

Né à Fribourg, le journaliste alémanique Christophe Büchi a été de 2001 à 2014 le correspondant romand de la «Neue Zürcher Zeitung". Il vit actuellement à Lausanne et continue de travailler pour la «NZZ» comme rédacteur. Il a publié plusieurs livres sur la culture et l’identité suisses, en français et en allemand, dont le dernier «Un mariage de raison. Romands et Alémaniques, une histoire suisse» (Zoé, 2015).

Présentation

Éthique et médecine

Un rempart face à la séduction positiviste

Axel Kahn

Conférence | 20:15

Axel Kahn

« Si Dieu n’existe pas, alors tout est permis », faisait dire Dostoïevski à l’un de ses personnages. Est-ce vrai ? A-t-on besoin de Dieu pour fonder une morale, pour élaborer les règles du vivre-ensemble ? Une approche pluridisciplinaire faisant appel à la philosophie, aux sciences humaines, à l’ethnologie et aux neurosciences permet-elle d’élaborer une morale délivrée de la transcendance, mais soucieuse de s’enraciner dans des principes ? Et qu’en est-il dans le domaine de la médecine où il est nécessaire et urgent de se positionner pour agir de façon «raisonnable et humaine» ? Alors que les innovations, notamment dans le domaine génétique, semblent vouloir abolir sans discussion toute retenue d’ordre moral, comment construire une action sensée ?

Réservation indispensable auprès du Club 44 à info@club-44.ch ou au 032 913 45 44 (y compris pour ses membres), du 26 mai au 15 juin, dans les limites des places disponibles et par ordre d’arrivée.


En partenariat avec la Banque Raiffeisen des Montagnes Neuchâteloises dans le cadre de son 75e anniversaire qui offrira une verrée après la conférence.

En collaboration avec Payot Libraire.
Prix d’entrée : 15 CHF
AVS, AI, chômeurs : 10 CHF | étudiants, apprentis : 5 CHF
membres du Club 44 : entrée libre

Axel Kahn

Axel Kahn

Biologiste et généticien, Axel Kahn est l’une des figures les plus significatives en matière d’éthique dans le domaine scientifique. Bien que scientifique, il n’a jamais cédé aux sirènes du positivisme et a constamment opposé un rempart moral face aux dangers de certaines recherches pour la dignité de l’homme. Il a dirigé l’Institut Cochin et a été président de l’Université Paris-Descartes. Auteur de très nombreux livres, il a publié notamment «L’Homme, le Bien, le Mal, Une morale sans transcendance» (Stock, 2008), «Un type bien ne fait pas cela» (Nil, 2010) et tout récemment «Pensées en chemin", (Stock, 2014), un autoportrait méditatif et vagabond. Axel Kahn est Chevalier des Arts et des Lettres, Officier de la Légion d’Honneur et du Mérite Agricole, Commandeur de l’Ordre National du Mérite.

Présentation