logo Club 44

Mémoires croisées

Des orateurs illustres se sont exprimés au Club 44 que vous pouvez ré-écouter : Jean-Paul Sartre, François Mitterrand, Ella Maillart, Nicolas Bouvier, François Truffaut, André Comte-Sponville, Luc Ferry, Henri Guillemin, Jacques Attali, Edwy Plenel, Claude Allègre, Mario Botta, Raphaël Enthoven, Jean Ziegler et de nombreux autres.
À ce jour, le fonds d’archives sonores Club 44 comporte 250 bandes magnétiques et 1’690 cassettes audio auxquelles s’ajoutent, depuis 2005,  les enregistrements numériques. Pour toute information complémentaire, merci de vous référez à la page Mentions utiles.
Si vous deviez constater des erreurs, nous vous serions reconnaissants de nous les signaler en écrivant à mediatheque@club-44.ch car notre base de données est appelée à s’améliorer grâce notamment à l’attention de ses visiteurs. D’avance, merci !

Détail de l’intervention

Frédéric Kaplan • Conférence

L’Europe doit construire la première Time Machine

Le passé est la nouvelle frontière

Frédéric Kaplan

«Durant les vingt dernières années, l’Internet et ses services se sont développés sans véritablement tenir compte de la dimension temporelle. Il nous donne aujourd’hui à voir un «Grand maintenant», infiniment dense et continuellement mis à jour. Les Big Data nous promettent une société où nous pourrions anticiper l’avenir, grâce à la puissance de calcul des superordinateurs et la collecte massive de données. Pourtant, à ne scruter que les palpitations du présent, la prédiction algorithmique marque déjà ses limites intrinsèques.
L’Europe est aujourd’hui la mieux placée pour réussir le virage spatio-temporel de l’Internet. La richesse de son passé est un de ses meilleurs atouts pour son futur. Les progrès de la robotique et de l’intelligence artificielle permettent d’envisager une infrastructure à l’échelle du continent pour numériser, analyser, reconstituer notre patrimoine millénaire. Il y a des kilomètres d’archives à traiter, des milliards de pages à transcrire, des centaines de villes à modéliser comme autant de nœuds d’un vaste réseau d’échanges constituant notre histoire commune.
Le projet Time Machine, en compétition dans la course pour les nouveaux FET Flagships, propose une infrastructure d’archivage et de calcul unique pour structurer, analyser et modéliser les données du passé, les réaligner sur le présent et permettre de se projeter vers l’avenir. Il est soutenu par 80 institutions provenant de 20 pays et par 14 programmes internationaux. Le projet Time Machine peut donner à l’Europe la technologie de son renouveau: une occasion unique pour construire notre futur à partir de notre patrimoine commun, une occasion unique pour nous retrouver."
Frédéric Kaplan


Domaine(s) : histoire sciences exactes et appliquées


Mots clés : histoire Internet patrimoine technologie temps (durée)

Frédéric Kaplan

Frédéric Kaplan

Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Télécommunications, Frédéric Kaplan est professeur à la chaire de Digital Humanities à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne et dirige le Digital Humanities Lab (DHLAB). Dans ce cadre, il mène des projets combinant la numérisation d’archives, la modélisation et la conception muséographique. Il travaille en ce moment sur la «Venice Time Machine», un projet international en collaboration avec l’Université Cà Foscari ayant pour objectif de modéliser l’évolution et l’histoire de Venise sur une période de 1000 ans. Frédéric Kaplan est l’auteur de nombreux livres, de plus d’une centaine de publications scientifiques et d’une dizaine de brevets. http://vtm.epfl.ch

Audio

Vidéo

Présentation